lundi 24 janvier 2011

2011, année du lapin

Nous passerons prochainement (le 3 février prochain) à la nouvelle année chinoise, et il ne me restait qu'à "poser un lapin"...     sur ma table.
Cet origami est réalisé dans un carré de papier, sans découpage ni collage, l'enchaînement méthodique des plis finissant par former au choix, pattes, ventre, oreilles ou museau d'animaux...
Ayant réalisé plusieurs spécimens, j'ai fini par trouver une posture façon natsuke, vous savez ces figurines de bois japonaises, toute petites et si détaillées... Car le sujet de ces objets délicats n'est pas toujours érotique, loin de là: on trouve quantité d'animaux; je me souviens notamment d'en avoir repéré un en forme d'escargot sur une gazette Drouot il y a quelques années, dont le prix de vente avait atteint plusieurs milliers d'euros. C'était une pièce magique, il est vrai, si réaliste qu'on avait l'impression de voir avancer la petite bête, sans compter le soin apporté à l'aspect de la coquille, du corps mou un peu baveux, ce qui n'empêchait pas pour autant l'attrait du regard...
Pour en revenir à mon lapin (et non "à mes moutons"), j'ai utilisé un papier fin et fleuri qu'on peut se procurer au salon de thé Yodoya, qui fourmille d'objets nippons (poupées kokeshi, papiers, chutes de tissu pour patchwork, barrettes, pinces à cheveux, obi, kimonos, cartes postales, porcelaines, bols, boîtes à bento, pas à bento...). L'endroit est très typique et vous permettra une immersion au pays du soleil levant comme si vous y étiez vraiment allés.
yodoya.fr
6-8 rue Saint-Gilles 75004 Paris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire